PARTAGER
réseau 5g

5G : Ne pas rater le tournant technologique

Dans un contexte de sévère retard, aussi bien européen que français, l’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) vient de publier le processus de mise aux enchères des bandes de fréquences nécessaires à la 5G en France.

Cela permettra, en théorie, de gérer et générer une plus grande masse de données numériques à une vitesse record, indispensable pour la compétitivité de demain. Cela sera débattu à l’automne avec les 4 opérateurs français.

Dans la pratique, cette avancée technologique pose différentes questions de fond, entre autres :

  • Le bénéfice pour nos entreprises nationales sera-t-il égal pour toutes, et sur l’ensemble du territoire ?
  • Ce bénéfice a-t-il été anticipé à sa juste hauteur et n’y a-t-il pas une stratégie globale à mettre en place parallèlement aux développements techniques qu’impose la 5G ?
  • Quels sont aussi les dangers potentiels de l’hégémonie chinoise dans ce domaine, puisque les chinois nous fourniront l’ensemble de l’architecture technologique ?
  • Les dernières études de santé, portées par 170 scientifiques de 37 pays, interpellent les politiques : comment pourront-elles être prise en compte?

C’est face à toutes ces questions, que le Dr. Joëlle Mélin, Thierry Mariani, et Jean-Paul Garraud, députés européens, membres de la commission de l’industrie, de la recherche et de l’innovation, ainsi qu’Hervé Juvin, membre de la commission de l’économie se positionnent très clairement pour soutenir l’innovation française de manière raisonnée et raisonnable, dans l’intérêt national comme dans celui de chacun des Français.

Ils ne manqueront pas d’intervenir vigoureusement si l’Union européenne et le gouvernement français ne prenaient pas les dispositions nécessaires pour accompagner ce formidable enjeu d’avenir.