PARTAGER

Commentaire de Mme Joëlle Mélin

Le prétexte de la protection sociale pour renforcer la zone euro

Bel exemple de langue de bois que cette réponse de la Commissaire Thyssen. Allez donc voir sur internet… Il est dramatique que l’emploi et son corollaire indissociable qu’est la protection sociale soient si malmenés par l’Union européenne. L’emploi est un des grands échecs de l’Union européenne, 50 ans après sa naissance. En réalité, ils attendent que les chômeurs passent à la retraite pour ne plus leur verser de chômage et que les retraités meurent pour ne pas payer les retraites… CQFD.

 

Question de Mme Joëlle Mélin

La réorganisation des actions européennes autour de la mise en place d’un pilier européen des droits sociaux semble être une action prioritaire pour l’année 2017. Si la définition de ce socle demeure floue, elle semble, de prime abord, avoir pour objet, d’après les propos de M. Juncker, de «compléter ce que [la Commission a] déjà fait en matière de protection des travailleurs dans l’Union européenne». La Commission présentant ses propositions au cours du premier trimestre 2017, nous nous interrogeons sur le champ d’application de ce pilier dans la mesure où il semblerait que ce dernier soit intrinsèquement lié à un objectif davantage économique que social. En effet, il apparaît que ce dernier concernera tout particulièrement les pays de la zone euro et apparaît donc comme un instrument ayant vocation à poursuivre la flexicurité dans une Union où le droit du travail semble être davantage considéré comme un droit du «marché du travail».

Aussi, nous souhaitons savoir si tous les pays de l’Union seront également concernés par ce pilier européen des droits sociaux ?

À défaut, nous souhaitons savoir ce qui justifie que ne soient concernés que les pays de la zone euro ?

Réponse donnée par Mme Thyssen au nom de la Commission

Comme l’a indiqué le président Juncker dans son discours sur l’état de l’Union en 2015, l’initiative s’adressera en premier lieu à la zone euro, mais elle sera ouverte à tous les États membres.

L’objectif du socle européen des droits sociaux sera d’exprimer un certain nombre de principes essentiels pour soutenir le bon fonctionnement et l’équité des marchés du travail et des systèmes de protection sociale.

De plus amples informations sur le socle sont disponibles dans le document de travail des services de la Commission qui accompagne l’avant-projet présenté en mars 2016.