Le légitime ras-le-bol des professions médicales

Le légitime ras-le-bol des professions médicales

124
PARTAGER

Une fois de plus, les professionnels de santé expriment clairement leur ras le bol par de multiples actions médiatiques et des fermetures de cabinets.

En effet, la loi Touraine, suivant exactement la loi Bachelot, veut imposer la généralisation du tiers payant, la mise sous tutelle administrative, fiscale et intellectuelle des professionnels de santé : cela leur est insupportable.

Il faut bien dire qu’en 55 ans de système conventionnel, il n’existe plus rien de la médecine libérale à la Française. Ce n’est d’ailleurs pas faute que les médecins et tous les professionnels de santé aient été conciliants, eux qui, pendant des années se sont soumis à tous les diktats de blocage d’honoraire (tarif de la consultation spécialisée bloquée depuis 1992 !), référentiels obtus, quotas, perte de la liberté d’installation, baisse des tarifs des actes…

Aujourd’hui, tous comprennent qu’il s’agissait d’un marché de dupes, prévu de longue date, destiné à planifier en le socialisant, un système de santé libéral avant de le donner clé en main, à des mutuelles et des assurances privées et/ou à des grands groupes financiers.

Seul, le Front National, depuis plus de 25 ans, propose une troisième voie qui consiste à maîtriser au niveau national, les dépenses de santé, dans un cadre protecteur tout en permettant la relance économique et la préservation, sous tous ses aspects, de la médecine libérale à la Française.