PARTAGER

Communiqué de presse de Sylvie Goddyn cosigné par Joelle Mélin

Ce jeudi 27 avril, un rapport sur la gestion des flottes de pêche en Outre-mer a été voté au Parlement européen. Les députés du Front National ont soutenu un amendement qui demande de financer, par l’Union ou par les États membres, la modernisation de la pêche artisanale.
Nous nous félicitons que cet amendement ait été adopté car l’Union européenne interdit depuis trop longtemps les aides pour moderniser les navires, sous couvert de ne pas augmenter les capacités de pêche.
Cette interdiction a eu des conséquences catastrophiques : les navires vieillissent au point qu’ils sont souvent obligés de naviguer près des côtes, les compagnies d’assurance refusent parfois de les assurer et nos ressources halieutiques au large sont pillées par la pêche illégale qui explose, particulièrement dans l’Outre-mer français.
Nous espérons maintenant que l’amendement voté incitera la Commission à changer sa politique. Avec des taux de chômage chez les jeunes qui dépassent parfois plus de 50 %, comme c’est le cas en Guyane, il est indispensable de laisser la pêche artisanale, locale et durable, créer des emplois dans ces régions depuis trop longtemps sacrifiées.

 

Retrouvez également ce communiqué sur le site ENL en cliquant ici.