PARTAGER
peste

Proposition de résolution du Parlement européen sur la peste porcine africaine : un risque agroalimentaire majeur.

Joëlle MÉLIN

Le Parlement européen,

–        vu l’article 133 de son règlement intérieur,

A. considérant que la peste porcine africaine touche uniquement les porcs et les sangliers;

B. considérant qu’il n’existe, à l’heure actuelle, ni traitement ni vaccin contre cette maladie;

C. considérant que l’Union européenne est le second exportateur de viande de porc après la Chine;

D. considérant que plusieurs cas de peste porcine africaine ont été détectés en Europe mi-septembre 2018;

E. considérant que les autorités publiques nationales de plusieurs États membres (Belgique, France, Luxembourg) ont déjà pris quelques mesures préventives pour limiter la propagation de la maladie;

F. considérant que, dans le cas présent, il est justifié d’aborder les questions de sécurité alimentaire et de santé publique à l’échelle européenne;

  1. demande à la Commission européenne de se saisir de ce nouveau danger agro-sanitaire transnational et de veiller à une application stricte de la réglementation concernant l’importation, irrégulière ou pas, de denrées alimentaires extra-européennes;
  2. invite les États membres à appliquer le principe de précaution.