Proposition de résolution du Parlement européen sur l’étiquetage des boissons énergisantes et...

Proposition de résolution du Parlement européen sur l’étiquetage des boissons énergisantes et des boissons à base de caféine

109
PARTAGER

Le Parlement européen,

– vu l’article 133 de son règlement,

– vu l’avis rendu par l’Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) le 12 mai 2015 sur l’innocuité de la caféine,

– vu la préoccupation exprimée par le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) dans un communiqué de presse du 27 mai 2015,

A. considérant que l’ingestion de caféine peut être nocive à partir de certaines quantités, en particulier sur le système nerveux et l’appareil cardiovasculaire;

B. considérant que les adolescents et jeunes adultes sont plus particulièrement exposés à la consommation simultanée de boissons alcoolisées et de boissons dites « énergisantes » alors même que l’ingestion de caféine affecte la perception d’ivresse et risque d’augmenter les comportements dangereux comme la conduite en état d’ébriété;

C. considérant que les boissons dites énergisantes présentent des allégations quant à leurs effets bénéfiques sur les performances physiques, la concentration ou l’endurance;

1. appelle la Commission à lui soumettre un projet d’étiquetage des boissons énergisantes pour interdire les allégations « positives » et signaler aux consommateurs les interactions possibles entre boissons à base de caféine et alcool;

2. charge son Président de transmettre la présente résolution, accompagnée du nom des signataires, à la Commission, au Conseil et aux États membres.

déposée conformément à l’article 133 du règlement

Sylvie Goddyn, Jean-François Jalkh, Mireille d’Ornano, Joëlle Mélin, Mylène Troszczynski